Home

Ornithologie - AVES






Le label BIO une menace pour l'environnement ?


Biodiesel - Bois de chauffage - Ethanol - Solutions


Que ce soit par l'utilisation de biocarburants, éhtanol ou biodiesel, ou encore par l'utilisation de bois pour atteindre les critères fixés par l'UE dans le domaine des énergies renouvelables, on constate  que ces mesures provoquent la destruction accélérée des milieux naturels !


Biodiesel



La déforestation la plus importante a aujourd'hui lieu en Indonésie, où se trouvent encore les plus grandes forêts tropicales au monde. Les arbres offrant les bois les plus précieux sont abattus en premier, puis la destruction totale de la forêt se fait afin de transformer les terres en plantations destinées à produire de l'huile de palme. Cette huile très utilisée en Asie, est dorénavant le principal composant des biodiesels vendus en Europe [1], cela par la faute des décisions de l'Union européenne d'imposer des sources d'énergies dites "renouvelables".

Et pour rendre cette politique encore plus choquante, il s'avère que ces biodiesels pourraient bien être encore plus polluants [2] que l'original, avec des émissions de gaz à effet de serre globalement plus élevées de 300% ! Les biodiesels issus d'autres cultures que l'huile de palme produisent eux des émissions en moyenne 180% plus élevées que le diesel traditionnel...

Outre le non-sens total de ces décisions au vu du bilan au niveau des émissions et des effets sur l'environnement, on se demande pourquoi aller chercher de l'huile de palme à l'autre bout du monde ? La raison est simple, c'est l'huile la moins chère sur le marché, et on assiste donc simplement encore une fois aux effets négatifs d'une globalisation exagérée.


Bois de chauffage



Toujours en raison des décisions des fonctionnaires de l'UE, des forêts protégées sont dorénavant détruites pour atteindre les quotas : le parc national de Poloniny dans l'est de la  Slovaquie, ou les forêts riveraines autour d'Emilia-Romagna [3] sont un exemple parmi d'autres.

Les produits tels que les granulés issus du bois sont censés être élaborés à partir de déchêts comme les copeaux produits par les scieries, les branches inutilisées pour le bois de construction, chutes de découpes, mais dans la pratique, aucune preuve n'est demandée aux producteurs, qui peuvent aussi bien abattre et utiliser des arbres entiers pour confectionner ces produits.


Ethanol



Le 2ème poumon vert de la planète, l'Amazonie, a déjà perdu plus de la moitié de sa superficie depuis quelques dizaines d'années, et sa destruction est encore accélérée par la transformation de la forêt en plantations de canne à sucre destinées à fournir de l'éthanol pour propulser les véhicules avec du carburant "vert" [4] ! Et ce n'est pas que la forêt amazonienne qui est menacée, des milieux naturels comme le Cerrado, la savane brésilienne, milieux très riches en faune et flore dont des espèces menacées, et où se trouvent de nombreuses sources pour les cours d'eau du pays, sont eux aussi transformés en exploitations intensives pour produire de l'éthanol [5].

Sans compter que la canne à sucre n'est pas la culture la plus destructrice pour l'environnement, contrairement au maïs aussi utilisé pour les bio-carburants, ou le soja...


Solutions



Il est évident que la destruction des derniers poumons de la planète ne va pas améliorer les choses au niveau des émissions de CO2 ni du réchauffement direct par l'effet de l'albedo, sans parler de la disparition d'espèces parfois encore inconnues !

Si les bio-carburants ne sont pas forcément dangereux, il s'agit de faire la différence entre la récupération de déchêts végétaux inutilisés, et la destruction d'habitats naturels pour produire des carburants qui pollueront plus que les hydrocarbones qu'ils remplaceront !

De nombreux matériaux issus de l'agriculture sont utilisables dans le but de produire de l'énergie, ce sont les parties des plantes qui ne sont pas consommées pour l'alimentation, tiges, cosses, etc. les copeaux produits par l'abattage ou le découpage du bois de construction.

Les mesures à prendre de façon urgente seraient de :
  1. interdire les biocarburants produits à partir de produits issus des zones protégées ou à valeur écologique reconnue ou évidente, quitte à ne pas respecter les quotas bio-énergies/énergies traditionelles.
    Il est évident que les productions naturelles varient d'une année sur l'autre, ainsi que la qualité des produits et la consommation, donc il paraît évident qu'il s'agit de rester relativement souple sur la quantité et proportion de bio-carburants par rapport aux sources d'énergies non renouvellables !
  2. ne pas utiliser la biomasse issue du produit des récoltes, mais seulement les déchêts (pas de troncs, bulbes, fruits, légumes, etc), sauf si cela représente un intérêt écologique (récoltes avariées, inutilisables, invendues)
  3. imposer des contrôles pour limiter l'effet de cascade, la surproduction volontaire et la tentation de remplacer des cultures normales par celles de biocarburants pour masquer le point 2.
  4. s'assurer  de l'accord des populations concernées, de leur information, et du respect des règles précédantes par des pénalités dissuasives, tout en respectant leurs droits
  5. instaurer un contrôle de l'ensemble de la chaîne écologique liée à ces productions, depuis les sites d'origine, transport, et jusqu'à leur utilisation : pollutions, effets secondaires, efficience énergétique


Références:

1. Drivers are the top consumers of palm oil in Europe - 2015 figures

2. Biodiesel's impact: emissions of an extra 12m cars on our roads, latest figures show

3. Protected forests in Europe felled to meet EU renewable targets - report

4. Brazil's ethanol push could eat away at Amazon

5. Sugarcane plantations destroy the Cerrado in Brazil



Cet article gratuit vous a été utile ? Imaginez que vous pouvez nous aider à vous en offrir plus ! tout don est le bienvenu, même quelques francs/euros !
(Paypal).
Aussi par paiement bancaire.
Merci à tous ceux qui nous ont déjà aidé !

Url: http://www.aerien.ch/articles/73/Le_label_BIO_une_menace_pour_l_environnement_.php

Créé: 25 nov. 2016 - Modifié: 30 déc. 2016




Liens internes: liens internes


  1. Dispositifs anti-chasse pour chat: protection des oiseaux - Accessoires et systèmes pour empêcher votre chat de chasser.
  2. Milieux naturels - biotopes - Essai de classification des milieux naturels ou biotopes de surface
  3. Projet d'îlots écologiques sur le petit Lac de Genève - Projet d'îlots biologiques sur le petit lac de Genève
  4. Chats Domestiques et Oiseaux Sauvages. - Danger et bilan : les chats domestiques et les oiseaux sauvages ; mesures de protection.
  5. Eoliennes et oiseaux - Danger des éoliennes pour les oiseaux.
  6. Moineau en danger ? - Raréfaction du moineau domestique en Europe, mythe ou réalité?
  7. Rendre les jardins plus attirants pour la faune aviaire. - Conseils pour aménager votre jardin de façon à le rendre plus attirant pour les oiseaux.
  8. Toits verts, végétalisation du milieu construit. - Quelques mesures pour rendre le milieu urbain et les constructions plus favorables à l'environnement.
  9. Chasse, règlement, espèces d'oiseaux concernées. - Chasse, règlement, espèces d'oiseaux concernées.
  10. Réintroduction du Balbuzard pêcheur en Suisse - Programme de réintroduction du Balbuzard pêcheur en Suisse
  11. Perdrix grises menaces et protection - Disparition des Perdrix grises, l'exemple de Genève en Suisse


Vous pouvez laisser un message.
Nom, prénom
Email
Message *
code *
(recopiez le code anti-spam de gauche)
Ne pas publier sur cette page
(cocher pour publier) 
* Champ obligatoire
- Un maximum de 2 messages par jour est autorisé





articles
especes
urls
actu











Accueil

Page vue 17 fois depuis 0 ans, 4 mois
Revenir au début