Home

Ornithologie - AVES

Blog ornitho 2015


Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre


7 jan.: Clin d'oeil pour la nouvelle année qui commence sous le signe de... la Mouette ! En effet, comme la mode est de désigner un représentant pour chaque année, et que cette espèce commune chez nous est un des premiers oiseaux aperçu en ce début janvier, la Mouette rieuse sera notre oiseau de l'année 2015 !

Mouette rieuse

Plaisanterie à part, ici une jeune Mouette rieuse, les marques sombres sur le manteau, les pattes et la base du bec moins rouge que chez les adultes caractérisent le jeune au cours du 1er hiver.

Mouette rieuse poisson

La fortune a souri à cet individu, qui aura de quoi faire quelques réserves ! Cette image me rappelle une BD pour enfants où il y avait toujours une mouette à côté d'un poisson mort lorsque l'action se passait au bord de la mer.

10 janv.: La glace sur les étangs a pratiquement fondu avec le redoux, et la plupart des habitués sont présents - forte activité des castors - nombreux Harles bièvres, quelques sarcelles, Colverts, Piverts, Sittelles, Mésanges diverses, Rouge-gorges, Merles, Corneilles et Grands Corbeaux, Geais, Troglodytes, Cincle sur la rivière, Buses, Martins très actifs, le Butor serait encore là, Goélands en passage, Cormorans,

Râle d'eau

et toujours quelques Râles d'eau qui parcourent les rives, ou s'envolent brièvement pour traverser des passages trop dégagés à leur goût.

21 janv.: Les Castors sont très actifs le long du Rhône, avec des arbres de plus de 10 mètres de haut abattus sur le chemin ! Les mares sont à nouveaux bien peuplées par les habitués qui avaient déserté à cause du gel.

Butor étoilé en vol

Au moins un Butor étoilé est toujours installé dans le coin, et se  déplace parfois d'un bouquet de roseaux à l'autre.

24 janv.: Un couple de Pics noir se tiennent sur le même arbre.

Pic noir

Les 2 font entendre de nombreux cris, échange de trilles proches du cri en vol, puis vont se poser plus loin faisant entendre un cri plaintif.

13 fév.: Les Bécassines des marais auront pu être observées tout l'hiver, surtout aux Teppes où on a pu en compter une bonne quinzaine en même temps.

Bécassine des marais

Elles se tiennent souvent juste devant les cabanes d'observation, peu farouches, même lorsque les observateurs se font bruyants. Présentes par tous les temps, elles se nourrissent au bord de l'eau, et lorsque les étangs sont gelés, elles peuvent parfois rester au repos presque toute la journée.

14 fév.: Les Grandes Aigrettes sont désormais assez communes dans la région. Ici un groupe de 14 de ces oiseaux a passé la nuit au Sionnet :

Aigrettes Sionnet

Peu après elles s'envolent par groupes dans les environs ou plus loin vers l'Est, sans doute en retour de migration.

25 fév.: Mon premier Milan noir de la saison, qui remonte tranquillement le Rhône et passe au-dessus du Pont Butin !

26 fév.: Retour au Sionnet, toujours quelques Aigrettes :

Grande Aigrette

Temps assez couvert, mais ces séances de pêche dans les étangs sont toujours gracieuses.

12 mars: Les migrations sont bien lancées, avec un temps ensoleillé depuis pas mal de jours. Dans le canton, Sarcelles d'été,

Milan royal en vol

plusieurs  Milan royaux et Milans noirs, les premières Fauvettes à têtes noires qui chantent. Et toujours de nombreuses Bécassines des marais aux Teppes.

20 mars: Petite sortie pour observer l'éclipse solaire partielle, manquée en 1999. Plusieurs Milans noirs passent vers le Nord-Ouest, alors qu'un couple s'est déjà installé au-dessus des étangs, apportant des brindilles pour le nid et se reproduisant. Nettes rousses, Sarcelles d'hiver, Bécassines sur les étangs, Fauvettes à têtes noire qui chantent, tout comme les Grives musiciennes très présentes et très vocales depuis plusieurs semaines ! sans parler des rougegorges ou des Troglodytes.

Busard des roseaux

Un Busard des roseaux en migration passe sans même s'arrêter sur les mares, il sera sans doute du côté du Fanel cet après-midi.

Les Castors de leur côté continuent leur travail sur des arbres relativement importants.

Degats arbres castors

23 mars: Sur le Rhône encore de nombreux hivernants.

Harelde boréale

Une femelle de Harelde boréale en migration se repose et plonge depuis quelques jours près de l'observatoire, un petit canard très compact, qui a l'air très à l'aise malgré qu'il se trouve ici bien en dehors de son aire de répartition habituelle.

A noter encore que les lézards verts comme les Vipères aspic sont de sortie en nombre depuis plus d'une semaine. Les vipères sont déjà en train de se reproduire, et les crapauds ont eux déjà pondu quantités d'oeufs.

Lezard vert

1 avril: Après le passage de la dépression "Niklas" sur la Suisse, on observe que la région a été largement épargnée. Les migrateurs continuent de passer, on note de plus en plus d'hirondelles,

Hirondelle de rochers

une dizaines d'Hirondelles de rochers passent en petits groupes mixes, avec des Hirondelles rustiques. Une Rémiz penduline se perche brièvement avant de continuer son chemin, une autre avait été observée au même endroit la semaine dernière.

Mais la vedette du marais de la Seymaz depuis près de 2 semaines, qui attire nombre de photographes et de curieux,

Gorgebleue à miroir

est la Gorgebleue à miroir ! Elle est surtout visible côté Salève, souvent au sol en recherche de nourriture, elle se perche brièvement sur des perchoirs peu élevés, chantant parfois brièvement. Présente plus ou moins régulièrement depuis quelques années, en passage dans le canton, il y a apparemment plusieurs individus sur ce site :

Gorgebleue à miroir

si l'on compare les 2 images ci-dessus, la zone rousse au-dessous de la gorge ne paraît pas du tout similaire, même s'il faut tenir compte du fait que cette zone du plumage est d'apparence très variable selon l'attitude de l'oiseau (le miroir n'apparaissant bien que lorsque l'oiseau chante).

10 avril: Mes premiers Coucous gris de la saison, qui chantent à l'Etournel.

12 avril: Les Loriots sont arrivés dans la campagnes genevoise et se font entendre, tout comme les Rossignols.

24 mai : Les nichées sont bien avancées pour certains, les petites Mésanges bleues ont déjà quitté leur nichoir. Toujours de nombreux Rossignols dans la région, par contre ils ne semblent pas encore tous nourrir les jeunes (jardin),

Hypolaïs polyglotte

pareil pour les Hypolaïs polyglottes, qui chantent, défendent leur territoire, mais ne semblent pas encore nourrir les jeunes. Un bon nombre de ces oiseaux est présent dans ce périmètre.

Depuis environ 10 ans les Hypolaïs polyglottes sont très présents dans la région, mais en 2015 ils semblent partout !




Aux Teppes, le niveau d'eau des mares est toujours très élevé depuis plusieurs semaines, et beaucoup de nichées ont du être submergées, les Râles notamment semblent avoir déserté la zone. Des jeunes Bihoreaux sont présents depuis quelques temps...

4 juin : pas trop d'activité visible en cette période de pleine lune. la nuit serait plus propice à des rencontres avec les mammifères du coin, notamment les castors et leurs petits, les éventuelles Loutres qui avaient visité les Teppes l'année dernière, ou encore les sangliers. Sur les mares, on entend toujours les Blongios nain qui lancent leur appel sourd, quelques foulques nourrissent leurs petits toujours aussi peu discrets avec leur tête rouge vif et leurs cris perçants...

Sterne pierregarin vol sur place

une ou deux Sterne pierregarin, ici en vol sur place, font des allers retours vers Verbois dès qu'elles ont pêché un poisson (perchettes ?).

poissons teppes

Ces autres petits poissons visibles tout près du bord grâce au niveau élevé de l'eau, semblent par contre peu prisés.

On note aussi plusieurs portées de Colverts, avec un succès variable, un groupe de 12 canetons nage derrière une canne de Colvert, avec parmi eux

caneton de Nette rousse

2 canetons de Nette rousse qui semblent bien intégrés au groupe. Comment se sont-ils retrouvés là, mystère. Un peu plus tard une canne adulte de Nette rousse atteri non loin, mais ne semble pas à la recherche de ses petits.

15 juin : Une observation plus prolongée des Rossignols et Hippolaïs montre que les nichées semblent bien avancées :

Hypolaïs polyglotte chenille au bec

Un des couples d'Hippolaïs nourrit effectivement des petits, et à entendre les cris d'un des jeunes, il semble assez avancé. Diverses chenilles et insectes leur sont apportés par les parents. Le nid de l'année dernière à été abandonné et est cette fois placé dans une haie (mais s'agit-il du même couple ?).

Jeune Rossignol philomèle

Pareillement, alors que je n'ai pas pu observer de Rossignols philomèles en nourrissage cette année, certains couples ont visiblement réussi à élever des jeunes, comme le prouve le plumage récent de ce juvénile.

16 juin : Les petits Hippolaïs ont désormais quitté le nid :

Hypolaïs polyglotte araignée au bec

nourris avec une grande variété d'insectes, ici une belle araignée, ils restent encore cachés dans la haie, mais se déplacent de quelques mètres.

Guêpier d'Europe8 juillet : Après quelques jours de canicule, presque pas de précipitations depuis près d'un mois, une visite au colonies de Guêpiers locales se révèle plutôt positive !

Le site de la Feuillée a été bien transformé. On note quelques couples de Guêpiers en moins par rapport à l'année dernière.

Un nouveau tas de sable côté français permettra peut-être de reloger les oiseaux dérangés si le sable a été choisi avec un grain convenable.

Plus à l'Ouest, dans la carrière encore exploitée du côté de Sézegnin, la fosse côté route est en train d'être comblée. Là aussi il y avait 2-3 cavités occupées l'année dernière...

Dans la fosse principale 6 à 10 couples de Guêpiers d'Europe nichent encore, les jeunes ne sortant pas encore la tête du nid.

Les hirondelles de rivage sont elles déjà parties ? De rares individus passent dans le ciel, mais aucune sur la falaise.




Aux Teppes un Râle d'eau se fait entendre ! Ils avaient complètement disparu des lieux depuis la hausse du niveau des mares du début mai. Sans doute un jeune né sur un autre site.


20 juillet : Alors que la canicule et la sécheresse commencent à marquer le paysage, le niveau des étangs principaux des Teppes est encore relativement normal. Effet de ces températures tropicales ?

La première vipère que je vois sur la rive droite du Rhône :




Elle se tient à l'abri sous le pilier de la cabane d'observation, et dérangée par des visiteurs, elle vient sur mes pieds alors que je suis assis sur le banc ! Ce n'est qu'à ce moment que nous voyons le serpent, qui essaye alors de sortir, en vain ! Après un court moment, juste le temps de prendre quelques photos, il reviendra se cacher sous le pilier où la température doit être légèrement plus agréable que l'air de la cabane.

Entre les 2 étangs les Vanneaux sont toujours présents, s'envolant parfois brièvement en poussant quelques cris.

Vanneaux huppés Teppes

Ils sont au moins 11 Vanneaux huppés visibles depuis plusieurs semaines maintenant !

Vanneau huppé

Vu de plus près...

Les Blongios nains sont toujours présents, plusieurs mâles et au moins une femelle.

23 juillet : Beaucoup de jeunes oiseaux un peu partout. Malgré la canicule, la sécheresse, les orages parfois violents hier, l'avifaune semble bien résister !

Tourterelle des bois

Ici une jeune Tourterelle des bois juvénile de l'année qui fait partie d'un petit groupe. En 2015 cette espèce est assez commune sur le canton, bien que les adultes relativement discrets sont souvent repérés au chant; comme pour beaucoup d'autres oiseaux, les jeunes se laissent parfois approcher de plus près.

25 août: De nombreux jeunes se font voir dans la campagne, parfois un peu moins farouches ou moins prudent que les adultes :

Fauvette grisette

Une jeune Fauvette grisette, ou une femelle, mais l'iris semble relativement sombre, caractéristique des jeunes jusqu'au printemps suivant.

Bruants zizi

Deux immatures de Bruants zizi, avec le plumage encore strié bien visible.

Pie-grièche écorcheur

Un immature de Pie-grièche écorcheur, les plumes toutes neuves de la poitrine cachent encore les petits croissants grisâtres qui apparaîtront avec l'usure, et le sommet de la tête est encore rayé.

Aux Allûts à l'ouest de Laconnex, une grande zone entre la petite réserve ProNatura et le terrain d'aviation RC a été mise en exploitation pour une carrière de "matériaux alluvionnaires"... la petite mare dans le pré à vache contigu au terrain d'aviation a été comblée alors qu'elle est en dehors de cette exploitation ! En plein pendant la période de migration !

15 sept: Des milliers de Gobe-mouches noirs sont de passage à Genève ! A la campagne, mais aussi en ville, dans les parcs, partout leurs cris se font entendre, perchés dans les arbres ils s'envolent brièvement pour capturer des insectes en vol ou au sol, avant de revenir se percher.

Les migrations sont bien avancées, des bondrées en grands nombres, hirondelles, derniers Milans noirs, pas mal de Busards des roseaux, plus rares Balbuzards, quelques faucons, Eperviers, quelques Colombins, encore des groupes de Guêpiers, et certains hivernants sont déjà arrivés, on voit à nouveau des Grandes aigrettes ou des Bécassines aux Teppes.

Autour des palombes juvénile

Ici un Autour des palombes juvénile de passage.

1 oct: Comme partout dans le monde, les figuiers attirent du monde, ici un couple de Fauvettes à tête noire s'est accaparé l'arbre,

Fauvette à tête noire

avec un juvénile, les parents ne sont pas très loin. Dès le matin les oiseaux s'empiffrent avidement de figues, qui ne sont pourtant pas encore 100% mures. A la fin de la matinée ils sont déjà tellement rassasiés qu'ils ne parviennent plus qu'à piquer quelques becquées, mais par contre - peut être sous l'effet du sucre ? les adultes commencent à se chamailler et se poursuivent continuellement dans l'arbre !

Fauvette à tête noire

Ici le mâle à côté de fruits encore intacts... D'autres oiseaux visitent le figuier, Etourneaux, Merles, et des espèces insectivores, comme un couple de Troglodytes, des Mésanges à longue queue,

Pouillot véloce

ainsi que ce Pouillot véloce qui passe un bon moment devant l'objectif, mais reste difficile à saisir car toujours en mouvement. Lui aussi pique brièvement une figue, mais c'est sans doute qu'un insecte ou araignée se trouvait dessus.

19 oct: Fraîcheur pour ce début octobre.

Cormorans

Comme chaque année, des centaines de Grand Cormorans se rassemblent sur le lac.

8 nov: Mon 1er Râle des genêts ! Commune de Bernex, dans les cultures hivernales basses, cri d'alerte à 2 reprises ! L'oiseau reste impossible à apercevoir, malgré que la hauteur de la végétation ne dépasse pas 15 cm.

Depuis une dizaines de jours, un Grand corbeau vient aussi régulièrement au-dessus des parcelles où quelques vaches on été mises à paître, je ne me souviens pas en avoir vu ici, à plusieurs kilomètres des falaises de Cartigny.


Résumé empirique de l'année 2015 en cours : Météo hors norme, notamment inondation des mares aux Teppes qui ont décimé les nichées de Râles d'eau. Canicule en juillet-août.
La population d'Hypolaïs polyglottes du canton a explosé ! confirmant une présence importante mais plus discrète depuis bien des années. La destruction de zones de broussailles comme à la Feuillée a certainement aussi provoqué le déplacement de ces nicheurs dans des zones où ils sont plus visibles.
Les Tourterelles des bois semblent elles aussi plus communes que lors des précédentes saisons, tout comme les Moineaux domestiques à la campagne.
Premières vipères observées sur la rive droite du Rhône, aux Teppes.




Url: http://www.aerien.ch/articles/55/Blog_ornitho_2015.php

Créé: 7 janv. 2015 - Modifié: 13 nov. 2015




Liens internes: liens internes


  1. Photo animalière nature - Photo nature, premières réflexions
  2. Blog photo ornitho 2013 - Quelques observations et photographies ornitho pour 2013
  3. Blog photo ornitho 2012 - Quelques observations et photographies ornitho pour 2012
  4. Affût, cache pour la photographie animalière - Commentaires sur un cache pour la photographie animalière
  5. Sac photo nature - Quel sac choisir pour la photo nature
  6. Photos d'oiseaux: concours, prix - Palmarès de concours photo ornithologie
  7. Camouflage téléobjectif - Comment réaliser un camouflage pour votre téléobjectif
  8. Canon 7d Réglages Photo Nature et Oiseaux - Mes réglages pour le Canon eos 7d et la photo nature ornitho
  9. Comparatif Canon EF 400mm f5.6L vs zoom 100-400mm f4.5-5.6L - Points à considérer pour le choix d'un objectif télé Canon
  10. Blog ornitho 2014 - Quelques observations et photos ornitho dans la région de genève
  11. Calculateur de Profondeur de Champ - Calculateur de profondeur de champ, hyperfocale, règles des EV, 16èmes, flash...
  12. Blog ornitho 2016 - Remarques sur les observations et l'actualité en rapport avec le monde de l'ornithologie
  13. Blog ornitho 2017 - Quelques observations locales sur les oiseaux.


Vous pouvez laisser un message.
Nom, prénom
Email
Message *
code *
(recopiez le code anti-spam de gauche)
Ne pas publier sur cette page
(cocher pour publier) 
* Champ obligatoire
- Un maximum de 2 messages par jour est autorisé





articles
especes
urls
actu



www.aerien.ch







Accueil

Page vue 303 fois depuis 2 ans, 3 mois
Revenir au début