Home

Ornithologie - AVES

Perdrix grises menaces et protection

  1. Promeneurs
  2. Chiens
  3. Chats
  4. Prédateurs naturels
  5. Pollution
  6. Conclusion

Les populations de Perdrix grises semblent avoir de plus en plus de difficulté à subsister dans nos campagnes genevoises. Des études sont d'ailleurs entreprises et financées par l'état depuis bien des années, avec réintroductions, équipes d'observation et suivi radio!

Perdrix rouge

Il faut aussi noter que longtemps des oiseaux ont été lâchés par des groupements de chasseurs du côté français, dont une partie traversait la frontière et se retrouvait en Suisse. Cela ne devrait plus être le cas depuis des années.

Certains facteurs pertubateurs pour l'écologie et l'environnement de la Perdrix grise semblent évidents pour qui a eu l'occasion de fréquenter la région depuis des années:


Promeneurs


Sans doute le moindre des problèmes cités ici, la fréquentation des campagnes a tout de même fortement augmenté. C'est bien sûr la population humaine totale qui s'est accrue, mais il faut aussi compter avec un engouement pour la "nature", les mouvements bio, verts, qui contribuent à augmenter le nombre de visiteurs dans les campagnes. Cette réalité est en partie modérée par le fait que certaines zones "à Perdrix" sont relativement à l'abri des promeneurs car ne disposant que peu de points d'intérêts et de cheminements adaptés. Les promeneurs et les cavaliers ne constituent sans doute qu'une gêne réduite et les Perdrix se contenteront de se déplacer de quelques dizaines de mètres sur un terrain où elles disposent de moyens de se dissimuler.


Chiens


Les chiens ne représentent normalement pas une menace directe de prédation, ou alors totalement marginale. Comme pour les promeneurs humains, il s'agit ici surtout d'un dérangement qui va affecter le comportement des Perdrix, la peur pouvant les pousser à de trop nombreux déplacements nuisibles à l'élevage des jeunes par exemple, voire à quitter certaines zones trop fréquentées. Souvent promenés sans laisse, une minorité se déplace même librement à travers champs, loin des chemins. Ceci n'est pas une nouveauté en soit, il y a plusieurs dizaines d'années déjà, des chiens de chasse étaient régulièrement promenés par leurs maîtres dans ces régions, ratissant la campagne et observés levant du gibier. Les chiens de races "courantes" sont peut-être même moins communes aujourd'hui, mais la quantité de promeneurs a augmenté dans des proportions impressionnantes! C'est encore plus marqué le dimanche, et notamment autour des centres tels que la SPA où ce sont parfois des dizaines de groupes qui viennent offrir une occasion de sortie aux pensionnaires des lieux. Etant donné le caractère très timide et farouche de ces oiseaux, ont peut aisément imaginer que toute la zone est rapidement désertée par les Perdrix!


Chats


Les chats, bien plus discrets, représentent par contre une menace connue et importante. Sans revenir sur les dégâts parfois irréversibles que cet animal de compagnie a pu causer sur la faune à travers le monde, rappelons que si les Perdrix adultes sont relativement peu menacées par un chat, les nichées sont par contre exactement le genre de faune qui est totalement à la merci de ce petit prédateur, et n'a que peu de chance d'en réchapper durant les premiers jours/semaines. Certains chats peuvent s'éloigner de plusieurs centaines de mètres de la maison où ils vivent, et comme les distances entre les différents village du canton ne sont jamais importantes, il n'y a en pratique aucune zone qui resterait à l'abri des chats domestiques! D'autre part, une petite population de chats survit de façon autonome dans la nature, tout en disposant parfois de personnes qui les nourrissent occasionnellement et de bâtiments pouvant leur procurer un abri. Ces animaux sont normalement tirés par les gardes-chasse, mais certains en réchappent grâce à la protection des propriétés privées. Ici aussi, les chats ont toujours existé à la campagne, mais le nombre d'habitants dans les communes rurales n'a pas cessé d'augmenter depuis des décennies - toutes les communes sont touchées: de nouvelles constructions apparaissent chaque année à proximité de celles déjà existantes - et logiquement le nombre de chats augmente lui aussi proportionnellement. Il semble difficile de ne pas laisser sortir un chat lorsqu'on habite à la campagne. Ce facteur à lui seul rend probablement difficile la survie d'une population de Perdrix dans la région.


Prédateurs naturels


Bien entendu à toutes ces gênes et prédations, s'ajoutent celle des prédateurs naturels, surtout les renards, auxquels s'additionnent les occasionnels mustelidés, autours et autres oiseaux de proie, et encore bien d'autres concernant les nichées. Si l'espèce devrait en théorie survivre à ces menaces qui ont toujours existé, les zones de campagnes favorables à la Perdrix sont tellement réduites (ce qui est ici le cas depuis longtemps) qu'une variation relative défavorable des populations proies/prédateurs pourrait bien se révéler fatale dans la réalité!


Pollution


Une nouvelle menace a fait son apparition relativement récemment, il s'agit des insecticides utilisés dans l'agriculture, basés sur les néonicotinoïdes. Ces molécules originellement dérivées de la nicotine sont plus connues pour être une des causes probables du déclin des populations d'abeilles. Or il se trouve que les Perdrix grises sont particulièrement sensibles à cette molécule, qui se révèle être mortelle à des doses de moins de 15 mg/kg [1], dose 10 à 20 fois plus faibles que pour les Canards colverts par exemple. Le produit est souvent appliqué sur les semences afin d'assurer une protection dès les semis, et comme les Perdrix se nourrissent de graines, il paraît difficile qu'elles puissent échapper à cette menace! Le danger apparaît certainement à des doses encore inférieures à celle citée ici, avec empoisonnements chroniques et conséquences sur les embryons et le système immunitaire.

Quelques références en vrac (pas tous consultables) pour plus de détails: [2], [3], [4], [5], [6], [7].


Conclusion


Comme on le voit à la lecture de ces quelques observations, les facteurs menaçant la survie des Perdrix grises sur le canton sont assez nombreux, et cela avant même de se lancer dans des études plus poussées! Malheureusement, la majorité de ces menaces semblent difficile à éliminer, certaines continueront plus probablement même à augmenter! et à moins de continuer à introduire des dizaines d'oiseaux annuellement, comme c'est le cas depuis des années, la Perdrix grise pourrait bien faire partie d'une époque révolue pour la région.


Références:

1. A review of the direct and indirect effects of neonicotinoids and fipronil on vertebrate wildlife; David Gibbons & Christy Morrissey & Pierre Mineau; Environ Sci Pollut Res DOI 10.1007/s11356-014-3180-5

2. Declines in insectivorous birds are associated with high neonicotinoid concentrations in Nature  Caspar A. Hallmann, Ruud P. B. Foppen, Chris A. M. van Turnhout, Hans de Kroon & Eelke Jongejans

3. Neurotoxic Pesticides and Behavioural Effects Upon Birds in Ecotoxicology 20030204, Volume 12, Issue 1-4, pp 307-316 C.H. Walker

4. Risks of Neonicotinoid Pesticides; GUANGMING ZENG, MINGCHEN, ZHUOTONG ZENG

5. The Systemic Insecticides: A Disaster in the Making; Dr. Henk Tennekes; Swiss Society of Toxicology Annual Meeting 22 November 2012

6. Determining LD50 of the neonicotinoid Insecticides Actara and Confidor in birds; Ivanova, R., Hristev, H., Genchev, A. ; Journal Agrarni Nauki 2013 Vol. 5 No. 14 pp. 237-241; ISSN 1313-6577

7. Systemic pesticide concerns extend beyond the bees; Michael Gross



Cet article gratuit vous a été utile ? Imaginez que vous pouvez nous aider à vous en offrir plus ! tout don est le bienvenu, même quelques francs/euros !
(Paypal).
Aussi par paiement bancaire.
Merci à tous ceux qui nous ont déjà aidé !

Url: http://www.aerien.ch/articles/48/Perdrix_grises_menaces_et_protection.php

Créé: 22 mai 2014 - Modifié: 25 oct. 2016




Liens internes: liens internes


  1. Dispositifs anti-chasse pour chat: protection des oiseaux - Accessoires et systèmes pour empêcher votre chat de chasser.
  2. Milieux naturels - biotopes - Essai de classification des milieux naturels ou biotopes de surface
  3. Projet d'îlots écologiques sur le petit Lac de Genève - Projet d'îlots biologiques sur le petit lac de Genève
  4. Chats Domestiques et Oiseaux Sauvages. - Danger et bilan : les chats domestiques et les oiseaux sauvages ; mesures de protection.
  5. Eoliennes et oiseaux - Danger des éoliennes pour les oiseaux.
  6. Moineau en danger ? - Raréfaction du moineau domestique en Europe, mythe ou réalité?
  7. Rendre les jardins plus attirants pour la faune aviaire. - Conseils pour aménager votre jardin de façon à le rendre plus attirant pour les oiseaux.
  8. Toits verts, végétalisation du milieu construit. - Quelques mesures pour rendre le milieu urbain et les constructions plus favorables à l'environnement.
  9. Chasse, règlement, espèces d'oiseaux concernées. - Chasse, règlement, espèces d'oiseaux concernées.
  10. Réintroduction du Balbuzard pêcheur en Suisse - Programme de réintroduction du Balbuzard pêcheur en Suisse
  11. Le label BIO une menace pour l'environnement ? - Les énergies renouvellables, une menace pour l'environnement ?


Vous pouvez laisser un message.
Nom, prénom
Email
Message *
code *
(recopiez le code anti-spam de gauche)
Ne pas publier sur cette page
(cocher pour publier) 
* Champ obligatoire
- Un maximum de 2 messages par jour est autorisé





articles
especes
urls
actu



www.aerien.ch







Accueil

Page vue 152 fois depuis 2 ans, 11 mois
Revenir au début